Accéder à mon compteAccéder à mon compte

Flux RSSFlux RSS

Abonnez-vous au flux RSS dés maintenant !


Contactez-nousContactez-nous

Le Mécénat

Définition du mécénat


Homme politique de la Rome Antique, Mécène est connu pour avoir dédié sa fortune à la promotion des arts et des lettres. Aujourd’hui, son nom est resté et l’on parle de mécénat pour désigner la promotion des arts et des lettres grâce à des dons, assez souvent financiers. Un mécène désigne ainsi une personne, une entreprise ou tout autre groupe, qui vient en aide à une action, le plus souvent soutenue par une association ou une fondation. Les arts et les lettres ne sont par ailleurs plus les seuls domaines concernés par le mécénat. Les domaines dits d’intérêt général peuvent aussi bénéficier d’aides diverses, notamment dans les domaines de la recherche, de l’environnement, de l’éducation, du sport, de l’innovation...

Différence entre mécénat et sponsoring


Beaucoup cofondent mécénat et sponsoring. La limite entre les deux devient d’autant plus floue que le sponsoring tente d’empiéter sur le mécénat. Toutefois, la différence essentielle est que le mécénat n’implique pas de retour sur investissement quantifiable. On parle de don pour le mécénat, là où le sponsor fait donc un investissement.

Les raisons qui poussent une entreprise à devenir mécène


Une entreprise peut avoir plusieurs intérêts à se lancer dans le mécénat :

Donner une meilleure image interne et externe de l’entreprise

Les entreprises l’ont bien compris. Elles ne peuvent plus se contenter de communiquer sur des simples produits. Devenir mécène, c’est sortir de ce cadre de communication habituel, c’est faire en sorte de donner une nouvelle identité à l’entreprise, une identité solidaire, humaine, sympathique, une identité qui se crée en dehors des vecteurs classiques de la communication, loin des considérations commerciales.

Si le mécénat se doit d’abord d’être un geste philanthropique, l’entreprise peut toutefois bénéficier de cette démarche et en attendre des retombées positives en termes d’image. En effet, le mécénat est une façon pour l’entreprise d’agir sur l’image que le public, ses clients, ses employés peuvent avoir d’elle. Il s’agit de donner une image positive de l’entreprise et de faire en sorte que celle-ci apparaisse comme proche des gens, comme intégrée à une démarche visant l’intérêt général.

Outre l’image externe, au sein même d’une entreprise, le mécénat peut permettre d’instaurer une meilleure cohésion en incitant les employés à s’inscrire dans la démarche de mécène de l’entreprise. C’est l’occasion pour les employés de trouver un nouveau lieu d’échanges enrichissant, mêlant culture, solidarité et humanité.

Mécénat et déductions fiscales

La législation française permets aux mécènes de déduire de leurs impôts une partie des sommes données aux organismes définis par l’Etat comme d’intérêt général. Ainsi, sous certaines conditions, les entreprises peuvent déduire 60% des sommes données. Cette déduction peut aller jusqu’à 90% dans le cas d’aide à l’attribution de "trésor national" amené à faire parti du patrimoine national.

Les particuliers qui font des dons aux organismes d’intérêt général peuvent déduire 66% de leur don de leurs impôts sur le revenu. Dans le cadre des fondations d’utilité publique, cette déduction peut aller jusqu’à 75% des sommes versés pour les particuliers assujettis à l’impôt sur la grande fortune (ISF).

Le mécénat qui soutient des actions culturelles, liées au domaine musicale ou pictural par exemple, peut de plus bénéficier d’avantages fiscaux supplémentaires, grâce à des mesures incitatives prises par l’Etat.

Par opposition au mécénat, dans le cas du sponsoring, l’entreprise sponsor peut déduire la somme du sponsoring de son résultat fiscal (c’est-à-dire de sa base imposable). La somme versée ne doit toutefois pas être excessive vis à vis de la contrepartie attendue.

Pour en savoir plus sur la fiscalité liée au mécénat.

Les différents types de mécénat


Il existe différents types de mécénat qui permettent aux entreprises d’aider les organismes d’intérêt général selon ce qui leur correspond le mieux.

On parlera ainsi du mécénat dit :

  • Financier : pour tout ce qui est de l’ordre du numéraires, c’est-à-dire du don d’argent.
  • En nature : pour tout ce qui concerne le don ou le prêt de biens matériels, tels que des locaux ou des machines.
  • Technologique : pour tout ce qui concerne le savoir-faire de l’entreprise mécène ou du mécène qui met à disposition son métier au service de l’organisme.
  • De compétences : pour tout ce qui concerne la mise à disposition des compétences des salariés de l’entreprise mécène ou du mécène.

Projets à ParainerProjets à Parainer

Société de production spectacle vivant

nous souhaitons produire, et promouvoir un one-man show, nommé ...
Lire la suite


Projets de ParainageProjets de Parainage